Certains ont été acquittés et d’autres condamnés

120 candidats au Jihad en Irak incarcérés à Serkadjie et à El Harrach

El Khabar, 5 avril 2007

Une source de la cour d’Alger a indiqué que le nombre de détenus dans le cadre du « réseau irakien », a atteint 120 personnes, dont certaines ont été jugées, puis condamnées ou acquittées.
Notre source a précisé que 100 prisonniers se trouvaient dans la prison de Serkadjie, et 20 à El Harrach, en attendant d’être déféré devant la cour criminelle. Les chefs d’inculpation retenus contre eux sont « appartenance à un groupe terroriste » pour certains, et « appartenance à un groupe terroriste à l’intérieur et à l’extérieur » pour d’autres. Les enquêtes des services de sécurité ont révélé que ces prisonniers étaient en relation avec le Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat (GSPC), et envisageaient de rejoindre la résistance islamique en Irak.
El Khabar a appris de sources bien informées, que les listes des passagers à bord des lignes aériennes algériennes et syriennes, étaient soumises à un contrôle stricte, et que les personnes revenant d’un long séjour ont subi des interrogatoires.
La même source a indiqué que l’âge des détenus va de 18 à 30 ans; la plupart n’ont pas d’expérience dans le domaine militaire.
Les PV des greffiers de justice ont rapporté que ces jeunes ont été marqués par les scènes d’oppression et d’invasion en Irak, diffusées par les chaînes satellitaires Arabes. Ils ont alors décidé de rejoindre les Jihadistes afin de faire capituler les forces de l’occupation.

2007-04-05
Par Hamid Yes/ Traduit par F.L

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org