Prochaine session criminelle

«El Para» sera jugé par contumace

Le Jour d'Algérie, 1 avril 2007

La prochaine session criminelle de la cour de Sidi-M’hamed débutera en fin avril ou début mai prochains, selon une source judiciaire qui note que d’«importantes affaires, dont celle d’Amari Saïfi, alias ‘Abderazak El Para’, alias ‘Abou Haydara’, concernant notamment l’affaire des touristes européens enlevés par le GSPC dans le Sahara algérien, sont programmées pour être jugées». Ceci, alors que la session criminelle en cours, sera clôturée par d’importantes autres affaires, dont celle du ressortissant égyptien, Yasser, accusé d’avoir recruté des Algériens pour se rendre en Irak. Ce procès programmé pour avoir lieu il y a quelques semaines, a été renvoyé au 10 avril en cours. L’«émir» de la zone 5 du GSPC sera jugé par contumace «car les procédures judiciaires engagées dans le cadre de cette affaire ont débuté avant qu’’El Para’ ne soit remis aux autorités algériennes et, donc, considéré comme étant en fuite», explique une source judiciaire selon laquelle «la loi stipule que ces procédures doivent être menées à terme». Sont également programmés pour la prochaine session criminelle, un procès dans lequel sont accusés plusieurs personnes présumés membres d’un réseau de terroristes ayant ciblé la capitale, à l’instar des attentats terroristes qui ont ciblé les commissariats de police de Dergana et de Réghaïa. L’affaire de la dilapidation de 3 200 milliards de centimes dans plusieurs agences de la Banque nationale d’Algérie (BNA) qui sera étudiée le 15 avril en cours par la chambre d’accusation près la cour de Sidi-M’hamed, pourrait être également programmée pour la prochaine session criminelle. Tout dépendra du temps qui sera mis par la Cour suprême pour l’étude du dossier de cette affaire et des éventuels recours qui pourraient être introduits par les avocats des accusés auprès de cette institution.

M. Abi

 
Version imprimable
Touristes enlevés dans le Sahara  
www.algeria-watch.org