Hier en Conseil de Gouvernement

Examen du schéma national d’aménagement du territoire

Par : Rédaction de Liberte, 11 avril 2007

Le Conseil de gouvernement, réuni hier, a poursuivi l’examen du projet du Schéma national d’aménagement du territoire (SNAT) 2025, à travers l’étude des lignes directrices 4 et 5, portant respectivement sur “la réalisation de l’équité territoriale” et la stratégie de mise en œuvre, présentées par le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement. La poursuite de l’examen de la ligne directrice IV relative à la réalisation de l’équité territoriale a concerné trois (03) programmes d’action territoriale (PAT), à savoir le renouvellement urbain et la politique de la ville, le renouveau rural et le rattrapage et la mise à niveau des zones à handicaps. Cette ligne directrice consiste à compléter, par une approche territorialisée, les mécanismes de solidarité sociale existants. Le renouvellement urbain et la politique de la ville ont pour objectif de mettre en place une ville algérienne compétitive, attractive et durable, capable de répondre aux besoins de ses habitants et aux mutations productives, ainsi que de contribuer à une véritable culture et identité urbaines. L’enjeu est de rétablir la ville dans sa dimension fonctionnelle et de réunir les conditions pour l’amorcer, résolument, dans la modernité et la durabilité. Ceci vise à assurer la qualité et le renouvellement de la forme urbaine, à adapter la ville aux exigences des activités économiques à travers des équipements et des services à même d’assurer sa compétitivité et son attractivité, à mettre la ville à l’abri des risques majeurs par des mesures de prévention, de protection et de gestion, à lutter contre les exclusions et les marginalisations, à améliorer la gestion en appliquant des politiques urbaines adaptées aux réalités.
Le renouveau rural : l’État a déjà accordé une attention particulière au développement des espaces ruraux. Le gouvernement a, dans ce cadre, adopté
et lancé pour la période 2007-2013 un programme de soutien au renouveau rural. Puisant son inspiration dans les déclarations du président de la République, relatives au nécessaire développement équilibré et harmonieux de l’ensemble du territoire, la politique du renouveau rural vise à renforcer l’accessibilité, l’équipement et les capacités de service du monde rural, faire du monde rural un espace productif et attractif, totalement intégré dans les dynamiques économiques régionales et nationales, inscrire le monde rural dans des relations urbain/rural, denses et complémentaires. La politique du renouveau rural s’inscrit dans le cadre de la politique économique et sociale du pays. Le rattrapage et la mise à niveau des zones à handicaps, s’inscrit dans le cadre du programme national de mise à niveau. Il s’agit, en l’occurrence, d’éviter le décrochage et la marginalisation des territoires cumulant les handicaps, d’une part et, d’autre part, d’inscrire ces zones défavorisées dans des territoires plus vastes, leur permettant de s’intégrer dans une dynamique d’échanges et de complémentarité. Le Schéma national d’aménagement du territoire 2025 est établi pour le long terme. La stratégie de sa mise en œuvre sera organisée en deux phases essentielles : une première phase qui organisera la transition entre la politique volontariste de l’aménagement et la montée en puissance des partenariats public-privé 2007-2015. Une deuxième phase partenariale pour la période 2015-2025.

Synthèse R. N.

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org